Viticulture

Viticulture

   

La filière du vin génère une grande quantité d’effluent, notamment dus à des rinçages à grande eau de matériels (pressoirs, ...), cuves et tonneaux. Ces eaux chargées ne peuvent plus être rejetées directement dans le milieu naturel. Or la dispersion des exploitations et la charge brut de pollution rendent très souvent rédhibitoires les coûts de raccordement aux stations de traitement collectives.
Pour répondre aux besoins des exploitations vinicoles (500 hl à 5000 hl et plus) ADERBIO a mis au point un procédé compact de traitement biologique aérobie des effluents vinicoles.

Voir notre procédé de traitement STBR1

   

Par ailleurs, la culture de la vigne nécessite un grand nombre de traitements, avec des produits phytosanitaires tous plus ou moins polluants, notamment quand ils sont retrouvés en dehors de leur contexte d’utilisation : sols, cours d’eau, nappes,...
Ces eaux chimiquement chargées ne peuvent plus être rejetées dans le milieu. Or, les traiter en tant que déchets industriels spéciaux, par incinération, représente un coût rédhibitoire pour l’exploitant.
Notre unité compacte de traitement sur site STBR2 répond à cette double demande d’épuration à faible coût.

Voir notre procédé de traitement STBR2